« Lancement de l'Electro Mobility Association (EMA) visant à accélérer la mobilité électrique au Mexique »

Dans le but d'atteindre 100% de ventes de véhicules électriques au Mexique d'ici 2035, les principaux acteurs du secteur ont lancé l'Association qui promeut la mobilité électrique au Mexique, Électromobilité Association, AC (EMA).

Dans son interaction avec les acteurs publics et privés, l'EMA cherchera à renforcer la conception de politiques publiques contribuant à faire face au changement climatique et à améliorer la qualité de l'air. L'institution sera présidée par Shirley Wagner – experte en électromobilité, énergies renouvelables et développement de politiques énergétiques – et mettra en œuvre une stratégie qui s'articulera autour de quatre axes d'action principaux :

1. Promouvoir un air pur et la réduction des émissions polluantes

2. Promouvoir une réglementation qui encourage l’adoption et l’éducation à l’électromobilité

3. Stimuler le développement, l’installation et l’exploitation d’infrastructures de recharge pour véhicules électriques

4. Promouvoir la croissance économique et la création d’emplois dans le pays

Lors d'une conférence de presse à laquelle ont participé des représentants des entreprises associées, Wagner a invité divers acteurs, notamment des banques privées et de développement, des universités et des centres de technologie et d'innovation, ainsi que des entreprises disposant de flottes et des sociétés de production d'électricité, le gouvernement, entre autres acteurs, à se joindre à cette initiative. effort pour promouvoir l’électromobilité. Le président de l'EMA a déclaré que le dialogue entre acteurs publics et privés sera essentiel pour accélérer l'adoption de l'électromobilité au profit de la société.

« L'adoption de la mobilité électrique au Mexique est cruciale pour faire face au changement climatique, rechercher une meilleure qualité de l'air dans nos villes et réduire les maladies respiratoires liées à la pollution. En choisissant les véhicules électriques, nous contribuons à un avenir plus propre et plus durable pour nos jeunes. et les enfants, et un écosystème de transport sans émissions », a déclaré Wagner.

EMA est initialement formée par des sociétés telles que BYD, Evergo, JAC, SEV, Tesla, VEMO et Volvo, tous les acteurs de l'industrie de la mobilité électrique.

D'autres entreprises de ce type, des centres de recherche, ainsi que des organismes publics et privés, ont été invités à participer à la nouvelle Association.

L'Association promouvra des actions coordonnées avec les secteurs public, privé et social qui nous permettront d'atteindre l'objectif ambitieux de faire en sorte que les ventes annuelles de véhicules électriques représentent 50 % d'ici 2030 et 100 % au plus tard en 2035.

À cette fin, il sera proposé de donner la priorité à l’électrification des grandes villes, ainsi qu’à celle des véhicules très utilisés, comme ceux utilisés par les entreprises, les taxis, les plateformes de mobilité et les transports publics, qui sont les principaux moteurs de la mobilité électrique au niveau mondial.

L'EMA cherche à être l'entité qui partage les véritables statistiques de l'industrie, ce qui nous permettra de connaître les progrès dans l'adoption de la mobilité électrique, depuis la production et la vente de voitures, jusqu'aux infrastructures de recharge disponibles dans les villes et les routes du pays. , et la participation de l’ensemble de la chaîne industrielle à ce qui précède.

Selon les informations disponibles auprès des associés de l'EMA, ils sont déjà responsables ensemble de plus de 40 275 véhicules électriques circulant dans les villes et de plus de 32 175 chargeurs installés, dont 335 à recharge rapide ; 3 373 chargeurs dans les lieux publics ; et plus de 28 467 dans les foyers.

Les associés de l'EMA ont proposé d'augmenter leurs investissements dans le pays, en introduisant au Mexique les avancées des technologies propres au niveau mondial et le développement des talents et des emplois, garantissant une chaîne d'approvisionnement sûre et compétitive. Depuis son lancement, ils travaillent avec les principaux acteurs pour proposer des programmes et des stratégies qui accélèrent l'adoption de la mobilité électrique, en se concentrant sur l'offre de produits technologiques les plus récents et en continuant à développer rapidement le déploiement de chargeurs dans les villes et les routes.

« Nous appelons toutes les parties intéressées à partager les meilleures pratiques internationales pour contribuer à un meilleur développement de la mobilité électrique et apporter ses bénéfices à toutes les villes du Mexique », a conclu Shirley Wagner, présidente de l'EMA.

L'activité menée par l'EMA fait partie des exemples réussis d'organisations similaires existant dans d'autres pays telles que : Zero Emmission Transportation Association (ZETA) aux États-Unis, Electric Mobility au Canada et l'International Council on Clean Transportation (ICCT) qui a présent sur 3 continents et avec qui EMA a signé des accords d'accord.