Voyager sans chauffeur ? D’ici 2027, Nissan proposera des services de conduite autonome au Japon

La mobilité autonome que Nissan utilisera sera de niveau 4, dans lequel la figure du conducteur disparaît, puisque les voitures disposeront de la technologie et des configurations nécessaires pour ne pas nécessiter l'intervention d'une personne pendant un trajet.

Ce projet représente une étape importante dans la vision à long terme de l'entreprise : Nissan Ambition 2030. Avec laquelle elle cherche à améliorer la mobilité en résolvant les problèmes de services de transport auxquels sont confrontées les communautés locales au Japon. Dans ce cas particulier, il existe certains défis tels que la pénurie de chauffeurs, conséquence du vieillissement de la population.

Depuis 2017, Nissan teste des modèles économiques de services de mobilité au Japon et dans d’autres régions. Ces zones comprennent Minato Mirai à Yokohama et la ville de Namie, préfecture de Fukushima, où un service de mobilité humaine appelé Namie Smart Mobility fonctionne depuis 2021. En dehors du Japon, Nissan a mis en œuvre la mobilité autonome à Londres et dans d'autres régions avec le soutien du gouvernement britannique.

Grâce aux connaissances acquises lors de ces tests, Nissan prévoit de commencer à proposer des services de mobilité autonome à partir de l'exercice 2027.*en travaillant main dans la main avec des tiers tels que les autorités locales et les opérateurs de transport.

Pendant que ce moment arrive, au cours des années 2024 et 2025, l'entreprise commencera à mettre en œuvre des tests dans la région de Minato Mirai. Ces essais seront très utiles pour augmenter progressivement le niveau de conduite autonome tout en évaluant l'acceptation par les clients des services sans conducteur.

Les plans ressemblent à ceci :

Exercice 2024

Tests de conduite dans le quartier Minato Mirai de Yokohama, avec un véhicule à conduite autonome basé sur la Nissan Serena.

Exercices 2025 à 2026

Tests de démonstration de service dans la région de Yokohama, notamment Minato Mirai, Sakuragi-cho et Kannai, avec un total de 20 véhicules (avec chauffeur).

Exercice 2027

L'objectif est de commencer à desservir trois ou quatre communes, y compris les zones rurales, avec des dizaines de véhicules. Les négociations avec plusieurs districts ont déjà commencé.

Nissan cherche ainsi à proposer de nouvelles solutions aux clients qui vont au-delà de la vente d'une voiture.

*Les exercices fiscaux de Nissan Motor Co., Ltd. s'étendent du 1er avril au 31 mars.